- Route des Vins - 



Serpentant sur 180 kilomètres du nord au sud de l'Alsace, la Route des Vins est un des itinéraires gastronomiques les plus réputés de France.
Tout au long du parcours, les plaisirs se conjuguent : découverte et dégustation des crus, promenades dans les vignes sur les flancs ensoleillés des collines sous-vosgiennes, visites des villages viticoles aux maisons fleuries...

Comme c'est le cas pour d'autres régions françaises, la vigne est arrivée en Alsace avec l'occupation romaine.
Mais ici, ce sont les moines qui ont développé la viticulture et donné aux vins alsaciens leurs lettres de noblesse. Au XIVe siècle, la production égalait presque celle d'aujourd'hui.

La grande qualité du vignoble alsacien s'explique par le mariage entre des sols exceptionnels et un microclimat généreux. Granit, calcaire, gneiss, schiste, grès, c'est une véritable mosaïque de roches que l'on trouve sous les vignes.

Cette diversité permet aux différents cépages de s'épanouir. Le vignoble, situé au pied du versant est des Vosges, est ainsi protégé des influences océaniques : le climat sec et ensoleillé est parfait pour une maturation lente des raisins, donnant des vins aux arômes très fins.

Aujourd'hui, trois quarts des vins blancs français sont alsaciens. Sept cépages se partagent le vignoble : riesling, gewurztraminer, sylvaner, pinot blanc, pinot gris et pinot noir (seul cépage à donner des rouges et des rosés).
Ce sont tous des AOC (Appellation d'Origine Contrôlée). De Marlenheim à Thann, prenez le temps de les découvrir : arrêtez-vous dans les "winstubs" et les caves de dégustation et suivez les conseils des viticulteurs...


Dans cet océan de ceps, les villages des vignerons émergent tout droit d'un passé lointain. Le meilleur exemple en est Colmar. Situé à mi-chemin sur la Route des Vins, c'est un lieu incontournable. Son centre-ville est typiquement alsacien : maisons à colombages, balcons enfouis sous des rivières de géraniums, fontaines, et même quelques cigognes perchées sur les toits.
C'est aussi l'endroit rêvé pour savourer la gastronomie régionale. Pour preuve, Colmar accueille le prochain festival international de la gastronomie, le Festiga, en 2002. S'y retrouveront les plus grands talents culinaires et les meilleurs produits mondiaux.
Pour profiter au mieux des couleurs et des senteurs de la Route des Vins, attendez la période des vendanges, fin septembre.
Dans la chaleur des lumières automnales, quand les vignes deviennent rouges, vous pourrez même vous mêler aux groupes des vendangeurs, dont la bonne humeur n'est pas qu'une légende...

retour en haut de page Contact mail