- Ski de fond en Alsace - 


SKIEZ... A FOND !

Avec les températures hivernales que nous venons de subir, vous êtes fin prêt à affronter les frimas montagnards pour vos vacances d’hiver. Le ski de fond est une solution idéale pour ceux qui ne connaissent pas la montagne et veulent la découvrir telle qu’elle est, loin des stations de ski de piste qui ont une fâcheuse tendance à la défigurer. Elle est aussi la solution pour des petits budgets et pour celles et ceux qui recherchent un vrai contact avec la nature. Voilà quelques conseils à suivre et de bonnes adresses pour réussir un séjour en haute nature !
• Les bienfaits du ski de fond
Tenant à la fois du patinage et de la course à pied, le ski de fond peut se pratiquer tranquillement ou violemment, c’est au choix. Les bienfaits de ce sport portent essentiellement sur l’amélioration des capacités cardio-vasculaires et musculaires que ce soit en endurance ou en résistance. Le ski de fond contribue également au développement de l’équilibre et de la coordination des mouvements.
• Les dangers du ski de fond
D’un point de vue médical, on peut isoler deux causes principales de blessures : les traumatismes inhérents à la pratique des sports de montagne et d’altitude, autrement dit les fractures osseuses causées par les chutes et les traumatismes articulaires liés à un mauvais échauffement des articulations. Cet échauffement est d’autant plus nécessaire pour les néophytes qui manquent souvent d’une bonne condition physique.
• Connaissances pratiques
Si le ski de fond donne souvent l’image d’un sport tourné vers la découverte de la nature et peu dangereux, cette image s’avère passablement erronée et amène très souvent à des attitudes relâchées notamment en ce qui concerne la condition physique et la maîtrise d’un bagage technique minimum. Pourtant les techniques de descente (chasse-neige, pas tournant, stem, stem-Christiana) doivent être rapidement connues pour éviter des angoisses ou des blessures. Les adeptes du ski de piste se trouveront ici avantagés mais ils ne doivent pas passer outre ce rapide apprentissage car descendre sur des skis d’une largeur de 5 Cm avec un seul point de fixation à l’avant du pied et en l’absence de carres nécessite malgré tout un minimum de technicité !

• Les vêtements
Le problème posé est de pratiquer un sport qui génère une forte sudation dans des conditions atmosphériques froides, voire très froides. Il vaut mieux délaisser les sous-vêtements en coton qui conservent l’humidité près du corps et leur préférer des sous-vêtements dits « techniques », à base de fibres synthétiques comme le Carline qui permet d’évacuer la sueur vers l’extérieur. Autre fibre utilisable : l’holofile. Ces vêtements ne sont pas imperméables mais ont pour but de protéger du froid et de l’humidité.
Outre un bon anorak ou une doudoune (on préfère en plumes d’oie mais c’est vous qui voyez !), un ou des pull-over de qualité (genre pull de marin) un coupe-vent est nécessaire, en particulier lorsque la neige est « mouillée ». Ici, le Gore-tex semble s’imposer puisqu’il permet d’évacuer la transpiration (respirabilité) tout en restant totalement étanche à la pluie et au vent. D’autres fibres peuvent être utilisés dans cette optique mais généralement ils sont dits déperlants, c’est-à-dire qu’ils n’apportent qu’une étanchéité limitée.
Dernier point, les tissus calorifiques. Ils visent à garder la chaleur du corps humain comme le polartec (fibre polaire), le thermo-velours ou le thininsulate. Ces tissus sont plus légers que la laine et gardent mieux la chaleur du corps tout en protégeant du froid. Une attention toute particulière devra être apportée aux chaussettes utilisées : pour se protéger du froid bien sûr, mais aussi afin d’éviter les échauffements de la voûte plantaire. • Les chaussures
Pour une utilisation loisir, la chaussure doit être chaude, souple a enfiler.
En ce qui concerne une utilisation plus sportive, la chaussure devra coller au pied, rigide en semelle et posséder des réglages qui permettent d’obtenir le meilleur confort possible. Dans tous les cas, il est à noter qu’il faut penser à faire sécher les chaussures après chaque utilisation en les tenant à l’écart d’une source de chaleur importante comme la cheminée.

• Les skis
Plus étroits et plus longs que les skis de pistes, les skis de fond sont aussi beaucoup plus légers. Pour skier adapté à son niveau, il faut surveiller, chez le vendeur ou le loueur, la ligne de cote. Elle correspond à la largeur du ski en spatule, en patin et au talon. Grâce à ces mesures, on peut déterminer la stabilité du ski et son usage. Un ski de fond d’initiation aura une largeur assez importante en spatule, patin et talon afin de lui procurer une grande stabilité. A l’inverse, cette stabilité occasionnera une réduction de sa vitesse. Les skis contemporains ne nécessitent plus de fartage pour améliorer la glisse.
• Les différentes sortes de ski de fond
- Le fond alternatif et de randonnée. Si vous débutez, choisissez un ski large sur lequel vous vous sentirez en sécurité. Ce ski comportera un grand nombre d’écailles sous la semelle, de façon à faciliter la montée et limiter la vitesse en descente. - Le fond mixte. Si vous ne faîtes pas de sport depuis plusieurs mois mais que vous désirez pratiquer « sportivement » le ski de fond, il convient de commencer avec un ski mixte (50% écailles, 50% lisse) qui permettra de s’initier au skating. - Le fond skating.
Le skating est le fait de skier en pas de patineur. Cette technique permet de se déplacer rapidement. Cette technique nécessite une bonne condition physique et une piste parfaitement damée. Dans ce cas, les skis ne comporteront pas d’écailles, seront plus courts et nerveux avec une ligne de cote mince.
• Pour savoir où aller...
Le choix des stations de ski de fond est beaucoup plus vaste que celui pour le ski de piste. Mais il faut savoir que quasiment toutes les stations de piste possèdent un domaine de fond. Comme ça, tout le monde est content.
Pour les intégristes du ski de fond, il est possible de choisir un petit village, bien plus tranquille et dépaysant qu’une grande station. Les plus charmants se trouvent dans le Jura, les Vosges, le Massif Central mais les Alpes et les Pyrénées sont tout autant attrayantes. Les offices de tourisme sauront vous envoyer toute la documentation dont vous avez besoin. Alors, bon ski !

retour en haut de page Contact mail